Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

A l'affiche, en DVD, à la télé ou en K7...Vos avis et critiques

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede alex_bono le Dim 20 Déc 2015 13:21

Et Wikipédia me dit
Concernant Star Wars épisode VII il est à noter que lors de la première apparition du leader Snoke la musique en fond est similaire celle que l'on entend en fond dans l'épisode III lors de la scène de l'opéra dans laquelle Palpatine raconte la légende de Dark Plagueis.
Image
Avatar de l’utilisateur
alex_bono
Capitaine Sprout
Capitaine Sprout
 
Messages: 2317
Inscription: Dim 7 Sep 2008 10:47

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Sigurd le Dim 20 Déc 2015 13:21

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Sigurd
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
 
Messages: 1458
Inscription: Jeu 22 Sep 2011 11:01

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede cloneweb le Dim 20 Déc 2015 13:25

Et Rey serait...
La fille de personne en fait. Par contre, c'est la nouvelle élue de la Force chargée de maintenir la balance, ce que les Skywalker n'ont jamais réussi à faire.
Et du coup, un peu comme Anakin, elle n'a pas vraiment de parents.
Image
Avatar de l’utilisateur
cloneweb
Awesome Boss
Awesome Boss
 
Messages: 8190
Inscription: Sam 6 Sep 2008 08:14
Localisation: Paris

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Sigurd le Dim 20 Déc 2015 13:44

cloneweb a écrit:Et Rey serait...
La fille de personne en fait. Par contre, c'est la nouvelle élue de la Force chargée de maintenir la balance, ce que les Skywalker n'ont jamais réussi à faire.
Et du coup, un peu comme Anakin, elle n'a pas vraiment de parents.


Selon qui/quoi/quel indice ?
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Sigurd
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
 
Messages: 1458
Inscription: Jeu 22 Sep 2011 11:01

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Sigurd le Dim 20 Déc 2015 14:12

Je sais qui est Snoke !!!!

Snoke --> Snake --> mue du serpent --> change de peau......





























































Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Sigurd
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
 
Messages: 1458
Inscription: Jeu 22 Sep 2011 11:01

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede cloneweb le Dim 20 Déc 2015 19:38

Selon mes potes et de l'alcool :mrgreen:

Plus sérieusement, Alec Guinness, Ewan McGregor et Frank Oz sont dans le film
http://www.starwars-universe.com/actu-1 ... force.html
Image
Avatar de l’utilisateur
cloneweb
Awesome Boss
Awesome Boss
 
Messages: 8190
Inscription: Sam 6 Sep 2008 08:14
Localisation: Paris

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede crazyguy le Dim 20 Déc 2015 19:50

cloneweb a écrit:
Il aurait recruté Ren parce que c'est un Skywalker et qu'il est plus manipulable que les précédents. Il aurait même construit la base Starkiller parce que c'était son idée originale.
Enfin, dans l'Univers Etendu (qui a été annulé mais quand même), il a une cicatrice qui lui traverse le visage

Palpatine raconte à Anakin l'histoire de Darth Plaigeis, il lui dit qu'il a "vaincu" la mort. Mais il lui dit que son apprenti (Darth Sidious donc) l'a finalement tué pendant son sommeil. Apriori à ce moment là il était bel et bien mort.
Image
Avatar de l’utilisateur
crazyguy
Vice President of Awesome
Vice President of Awesome
 
Messages: 2348
Inscription: Sam 6 Sep 2008 11:20
Localisation: Dantoncul

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede alex_bono le Lun 21 Déc 2015 09:05

Oui mais
Et si il revenait comme un fantôme façon Obi-Wan et Yoda ?
Image
Avatar de l’utilisateur
alex_bono
Capitaine Sprout
Capitaine Sprout
 
Messages: 2317
Inscription: Dim 7 Sep 2008 10:47

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Hellboy le Mar 22 Déc 2015 14:52

Vu aujourd'hui en famille et on a bien apprécié malgré les ressemblances et invraisemblances inhérentes à la saga
Le coup de la destruction de la base, pardon, de la PLANÈTE, par un seul vaisseau, faut pas déconner quand même. Un soleil aspiré par un de ses satellite et l'orbite n'est pas perturbée, okay...


J'aime beaucoup les nouveaux personnages, à part le Top chef méchant en carton pâte (la preuve :
il faut l'agrandir pour lui donner une quelconque importance).


En ce qui concerne vos spéculations :
pour moi, Rey est l'élue tant attendue. Le fait qu'elle soit une fille impliquerait qu'elle sait mieux maîtriser ses émotions. Et j'aimerais largement qu'elle ne soit pas liée à la famille Skywalker de loin ou de près.
En ce qui concerne Finn, je pense qu'il est aussi habité par la Force, ce qui expliquerait son "retournement", sa maîtrise de sabre laser et son extrême adaptabilité.


J'ai les mêmes questionnements que crazy concernant exactement le rôle de la république et pourquoi la résistance s'appelle "la résistance" ? Ils ont gagné, non ? c'est donc le nouvel ordre qui devrait être "la résistance", pour s'opposer à la "domination" de l'alliance rebelle.
Avatar de l’utilisateur
Hellboy
Démon et Merveille
Démon et Merveille
 
Messages: 3277
Inscription: Jeu 11 Sep 2008 11:17
Localisation: Avec ta copine

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede crazyguy le Mar 22 Déc 2015 15:16

Hellboy a écrit:J'ai les mêmes questionnements que crazy concernant exactement le rôle de la république et pourquoi la résistance s'appelle "la résistance" ? Ils ont gagné, non ? c'est donc le nouvel ordre qui devrait être "la résistance", pour s'opposer à la "domination" de l'alliance rebelle.


Je crois que Cloneweb la plus ou moins dit, mais visiblement il faut savoir lire pour comprendre tous les fondements du truc, mais c'est pas donné à tout le monde. La plus part des réponses sont dans Aftermath, le premier bouquin "canon" à l'univers. http://fr.starwars.wikia.com/wiki/Riposte

Je crois que je l'ai déjà dit, mais le plus gros soucis du film, c'est qu'il ne fonctionne pas tout seul, contrairement au IV. Si t'as pas les antécédents filmique en référence tu passes à côté de pas mal de chose, et si en plus t'as pas lu les 3 nouveaux pavés avant de voir le film, tu ne saisiras pas toute la politique autour du sujet.
Je me laisse espérer que la trilogie fonctionnera comme un tout solide, mais c'est dommage d'être dans le film puzzle puisque le plaisir est là quand même, bien que plombé par pas mal de frustration...

...en plus d'être dans le reboot non avoué, mais on pourra dire que la vie (la Force ?) est un cycle, un éternel recommencement...
Image
Avatar de l’utilisateur
crazyguy
Vice President of Awesome
Vice President of Awesome
 
Messages: 2348
Inscription: Sam 6 Sep 2008 11:20
Localisation: Dantoncul

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Hellboy le Mar 22 Déc 2015 20:57

crazyguy a écrit:Je crois que je l'ai déjà dit, mais le plus gros soucis du film, c'est qu'il ne fonctionne pas tout seul, contrairement au IV.

Exact. En même temps, si tu vas voir un film qui porte le numéro 7, faut pas trop se leurrer.

Ah oui, ya quand même un petit truc qui m'a dérangé, c'est le jeunisme général du nouveau casting. Ok pour Rey et Finn mais pour le reste, c'est un peu exagéré (par exemple dans la base de la résistance, Leia est entourée de gamins) Mais le plus flagrant c'est pour
Kylo. Le mec semble avoir 20 ans alors qu'il a apparemment vécu moult aventures et mésaventures et qu'il est parti depuis longtemps et qu'il a fondé le nouvel ordre et patati et patata... Bref, même si malgré ses oreilles décollées, le mec est charismatique, j'aurais préféré un beau gosse quadragénaire.
Avatar de l’utilisateur
Hellboy
Démon et Merveille
Démon et Merveille
 
Messages: 3277
Inscription: Jeu 11 Sep 2008 11:17
Localisation: Avec ta copine

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Docteur Danny le Mar 22 Déc 2015 22:49

Hellboy a écrit: Ah oui, ya quand même un petit truc qui m'a dérangé, c'est le jeunisme général du nouveau casting. Ok pour Rey et Finn mais pour le reste, c'est un peu exagéré (par exemple dans la base de la résistance, Leia est entourée de gamins) Mais le plus flagrant c'est pour
Kylo. Le mec semble avoir 20 ans alors qu'il a apparemment vécu moult aventures et mésaventures et qu'il est parti depuis longtemps et qu'il a fondé le nouvel ordre et patati et patata... Bref, même si malgré ses oreilles décollées, le mec est charismatique, j'aurais préféré un beau gosse quadragénaire.


Charismatique, jusqu'à ce qu'il enlève son masque et que l'on découvre qu'il est pas si balèze et pas si sûr de lui qu'il veut le faire croire. Alors je sais que le personnage est écrit comme ça, mais comme il semblait être le seul vrai bad guy ultime, à savoir ce qu'il faisait sur le terrain avant de montrer son visage, ça en faisait un pilier. Il a gagné en profondeur en se dévoilant, mais ça l'a aussi affaibli en terme de "prestance" à l'écran, alors que c'était le seul méchant viable, surtout par rapport au Nazi rouquin et au Stormtrooper d'argent qui servent un peu à rien, alors qu'il y avait moyen de les exposer davantage.
Avatar de l’utilisateur
Docteur Danny
Chevalier Jedi
Chevalier Jedi
 
Messages: 1253
Inscription: Ven 25 Sep 2009 17:43

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Xidius le Mer 23 Déc 2015 20:22

J.J Abrams "l'éponge" est de retour et après avoir repompé des scènes entières de ses Spielberg préférés pour Super 8, ou de Star Wars pour Star Trek, il fallait pas s'attendre à voir un truc 100% inédit pour son Star Wars, le vrai, celui avec des sabres lasers et tout l'attirail qui va avec.
En cela, voir que le film est un remake déguisé de l'original n'a finalement rien de surprenant, la félicité d'Abrams semblant être là pour faire passer la pilule et carrément la justifier.
C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes après tout... Non?

Tel un élève supra consciencieux, J.J offre un spectacle pas désagréable, avec un rythme suffisamment soutenu pour éviter qu'on regarde notre montre, et fait jouer la fibre nostalgique à plein régime, le bougre débordant d'enthousiasme quand il est question de faire joujou avec toutes ces figures iconiques qui ont marqué l'inconscient collectif depuis 30 ans.
En cela, il remplit toutes les cases du parfait cahier des charges pour tous les fanboys du monde, qui sont forcément en transe à l'idée de revoir le Faucon Millenium, des sabres lasers ou une planète qui ressemble comme deux grains de sable à Tatooine, même si, attention, c'est pas Tatooine les gars!

Et c'est précisément là où le bât blesse : Incapable d'avancer sans perdre de vue son rétroviseur, Abrams et les scénaristes livrent une oeuvre prévisible dès sa première scène, où chaque intrigue, chaque rebondissement et chaque péripétie tient du déjà vu. On essai de noyer le poisson comme on peut : R2D2 est devenu un ballon, l'étoile noire est désormais une planète et Luke Skywalker est remplacé par la nouvelle Keira Knightley, excellente au demeurant.
D'ailleurs, on voit avec elle et John Boyega l'envie d'être moderne et dans le coup : à l'heure du vivre ensemble et du féminisme, ca fait forcément bien. Cela dit, ils auraient mis un nain et un martien à la place ou un duo latino/russe que ca n'aurait pas changé grand chose tant l'écriture se maintient à des archétypes n'exploitant pas la nature des acteurs.

Et d'ailleurs, la dite écriture n'ose à vrai dire rien qui sorte des sentiers battus : la grande révélation géniale de l'Empire Contre Attaque est devenue un gimmick où quasi chaque personnage important est le fils ou la fille d'untel, tout comme on dézingue un personnage vite fait bien fait parce que ca fait toujours son petit effet. De là à mettre ça en scène correctement, c'est une autre affaire : la mise en place de la dite scène crie son issue à des kilomètres et une fois la chose faite on passe à autre chose parce qu'il faut que ca avance ! Ainsi Abrams se plante comme bon nombre de ses collègues : Les choses prennent du souffle et de l'ampleur quand on prend le temps de les poser et de les traiter avec soin.
Ici, tout va vite pour être trépidant, et finalement rien ne marque vraiment, l'entreprise reposant sur des questions en suspend à tout va pour s'assurer qu'on reviendra pour le prochain.

Et dans cette quête référentielle tout en déférence, Abrams oublie le principal en route. Bien sûr, Star Wars et son mythe sont basés sur des personnage forts et c'est sympa de les revoir, tout comme son imagerie. Mais justement, la chose qui faisait de Star Wars une saga vraiment unique et à part, c'était cette imagerie folle qui n'avait de cesse de nous étonner et de pondre toutes les 20 minutes un élément d'univers étonnant. Pour avoir fait découvrir la trilogie originale récemment à ma douce, j'ai pu observer combien ca marche encore et la façon avec laquelle l'univers n'a de cesse de surprendre avec ses trouvailles successives. Or ici, rien de nouveau.
On est en terrain connu, on a éventuellement des figures célèbres un peu rafraîchies esthétiquement mais quand il est question de retrouver la découverte et l'approfondissement grisant de tout ca, que dalle! C'est le risque zéro, on ne quitte pas une seule seconde sa zone de confort et on complaît le spectateur en lui disant perpétuellement "t'as vu comme c'est cool Star Wars?".
La seule chose un tant soit peu inédite c'est la scène avec des monstres tentaculaires dans un vaisseau, et c'est l'unique moment où j'ai pu me satisfaire d'un truc différent de d'habitude.

Même la prélogie, aussi mal écrite et insupportable soit elle, avait le mérite de renouveler l'imaginaire de Star Wars, avec sa cité sous marine des Gungans, ses courses de pod, Coruscant, la planète de flotte du 2, celle de Grevious dans le 3, etc...
On perd donc l'une des caractéristiques les plus marquantes de la saga, ce qui la rendait constamment fraiche et excitante. Et par conséquence, ce qui était une grande épopée mythologique avec un début, un milieu et une fin (une histoire en bonne et due forme donc), se trouve désormais sérialisée, avec comme seul enjeu de savoir qui est le prochain grand méchant et quel est son lien avec les personnages. La puissance mythologique en prend un coup tant Abrams n'y apporte rien, ne faisant que répéter des scories thématiques dans une énième version.

Après coup, Abrams me fait un peu penser au méchant assez naze de cet épisode, une sorte d'ado rebelle emo tellement fan de Dark Vador qu'il en vient à porter un cosplay tout moche pour faire pareil. Trop anxieux qu'il est pour comprendre ce qui a fait la grandeur de son modèle, il en recalque le parcours sans avoir appris les erreurs du passé et se complaît dans la ressemblance illusoire. Bon, d'un autre côté, le pauvre n'a aucun charisme dès qu'il montre sa tête de prépubère mal dégrossi, donc je ne sais pas ce qui est le pire, mais toujours est-il qu'en voulant complexifier la figure du méchant, Abrams donne juste de la poudre aux yeux et perd toute la fascination qu'on pouvait avoir pour une icône monolithique comme Vador, dont les traumas étaient passionnants parce que gardés sous silence et donc mystérieux. La Nolanisation du cinéma américain, avec de la psychologie bas du front explicitée à outrance pour faire illusion, a encore de beaux jours devant elle...

Au final, tout ca est un peu à l'image de l'un des rares reproches que subit le film de toute part, les gens trouvant que John Williams n'a rien amené de nouveau à la musique si emblématique de la saga, chose qu'il avait pourtant su faire sur la prélogie (Ahhhh Duel of the Fates...).
Étant donné qu'il n'y a fondamentalement rien de nouveau sous les nombreux soleils de la galaxie, comment voulez-vous que Williams, aussi génial soit-il, apporte quoi que ce soit de nouveau à l'édifice quand Abrams ne le fait pas?
Alors oui, la musique est loin d'être dégueu, seulement ça fait 30 ans qu'on la connait, et par coeur qui plus est.
Autant dire que pour une franchise qui s'est fait le plus grand nom de l'histoire du 7ème art à la seule force de son imaginaire fougueux et de son audace perpétuelle, tout ça est bien insignifiant.
Image
Avatar de l’utilisateur
Xidius
L'Elu
L'Elu
 
Messages: 4965
Inscription: Jeu 11 Sep 2008 16:10
Localisation: Paris (XVème)

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Basile le Mer 23 Déc 2015 20:39

J'ai trouvé ça affligeant.
Brave comme les lions de l'Atlas, il vit un rêve glorieux.
Avatar de l’utilisateur
Basile
Team CloneWeb
Team CloneWeb
 
Messages: 2184
Inscription: Jeu 11 Sep 2008 09:18

Re: Star Wars Le Réveil de la Force (2015)

Messagede Ryujii le Mer 23 Déc 2015 21:39

Hellboy a écrit:
Kylo. Le mec semble avoir 20 ans alors qu'il a apparemment vécu moult aventures et mésaventures et qu'il est parti depuis longtemps et qu'il a fondé le nouvel ordre et patati et patata... Bref, même si malgré ses oreilles décollées, le mec est charismatique, j'aurais préféré un beau gosse quadragénaire.


Bah faut pas oublier que par rapport à l'épisode III, Luke et Leia n'ont que 50 ans dans l'épisode VII. Et vu qu'il se passe 30 ans entre l'ép VI et VII, pour le coup c'est plutôt cohérent non?

Xidius a écrit:Critique de Xi²

Tu as posé les mots juste sur ce que je me tue à dire depuis mercredi.

Quand je vois des crétins qui ose dire que "les vrai fans" aime Star Wars VII car c'est le meilleur film de la franchise.... envie de mettre des baffes envers ceux-là.

être fan c'est une chose mais le fanboyisme aveugle n'apporte rien sur ce film.

De mon côté ça puait tellement le plagiat que je ne suis jamais rentré dans le film. Comment s'intéresser à un film quand on l'a déjà vu des dizaines de fois? Même les pseudo révélations envoyées au bout de 20 min. Forcément il y en a un qui avait un Death Flag sur la tête tout le long du film à partir de là. Tout était trop prévisible car pompé sur un film archie connu.

Bref pas besoin de m'éterniser dessus. Que la photo soit belle, que le casting soit bon ok mais la trame est un copié/collé. Je voulais de l'innovation, de la nouveauté. Si je voulais revoir l'épisode IV j'avais juste à mettre mon DVD, pas besoin d'aller au ciné pour ça.
Image
Avatar de l’utilisateur
Ryujii
Roi de la casse
Roi de la casse
 
Messages: 923
Inscription: Jeu 11 Sep 2008 12:12
Localisation: Pont sainte maxence (60)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Les films déjà sortis

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités