Page 1 sur 2

Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Lun 15 Fév 2016 15:39
de cloneweb
Réalisé par Rian Johnson

Avec Mark Hamill, Carrie Fisher, Adam Driver, Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Lupita Nyong’o, Domhnall Gleeson, Anthony Daniels, Gwendoline Christie, Andy Serkis, Kelly Marie Tran, Laura Dern et Benicio Del Toro

Sortie : décembre 2018

Image

Re: Star Wars VIII / Rian Johnson

MessagePosté: Lun 15 Fév 2016 15:40
de cloneweb

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Lun 23 Jan 2017 19:33
de cloneweb
Image

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Ven 14 Avr 2017 17:40
de cloneweb

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Mar 10 Oct 2017 10:33
de cloneweb

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Jeu 14 Déc 2017 20:08
de cloneweb
Alors ?

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 10:10
de Sigurd
Pas bien.

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Ven 15 Déc 2017 10:18
de cloneweb
Sigurd a écrit:Pas bien.


Pas bien pas bien ? Ou "Tomorrowland pas bien" ?

:twisted:

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Sam 16 Déc 2017 12:38
de Xidius
Pas bien.

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Mar 19 Déc 2017 22:53
de Hellboy
Bon, je crois qu'il va falloir partir du principe que TOUT a été dit lors de la première et du coup unique trilogie et basta (à la limite, on se contente de récits dérivés, tels jeux vidéos, romans, bd, série télé ou film spin off).

M'enfin, je dis ça pour faire taire les rageux, car ce Star Wars, ma foi, n'est pas si mal que ça, avec, certes, du très bon cotoyant du n'importe quoi.

Et trop de vannes, encore une fois.(et c'est un spécialiste qui le dit)

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017 13:43
de Xidius
Je sais pas si vous connaissez un certain Thomas Gerber, mais il a clairement shot first.

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Jeu 21 Déc 2017 14:48
de Sigurd
Je sais pas qui c'est mais ça m'a tout l'air d'être un pur Joan ! :yoda2:

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Lun 1 Jan 2018 11:06
de Sigurd
Excellent résumé du problème : https://www.youtube.com/watch?v=R0QPCS4a84k

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Jeu 4 Jan 2018 13:37
de NonooStar
Xidius a écrit:Je sais pas si vous connaissez un certain Thomas Gerber, mais il a clairement shot first.


Sigurd, j'ai un peu du mal à comprendre pourquoi le fait que Luke veuille détruire les textes Jedi t'énerve autant, en fait.

Sur le principe, il me semble que c'est une des meilleures idées du film (dans l'exécution, beaucoup moins... surtout quand Johnson te montre qu'en fait, Rey a récupéré les bouquins) puisqu'elle met en évidence une contradiction inhérente à la saga Star Wars : si chaque adepte de la Force ressent intimement son lien avec la Force, pourquoi les Jedis ont-ils besoin d'un clergé, qui plus est un clergé de moines-soldats ? Cette contradiction était patente dès ESB avec Yoda qui enseignait à Luke d'oublier son côté guerrier pour se concentrer sur sa connexion à la Force. Elle est encore plus marquée si on considère la prélogie (oui, bon, okay...) où la sclérose des institutions Jedi est en bonne partie responsable de la victoire des Sith. C'est d'ailleurs en voulant reconstruire le Temple Jedi que Skywalker fera la même erreur et finira par faire basculer Kylo Ren du Côté Obscur.

Pour moi, la destruction des documents Jedi, c'est tout le contraire de la destruction de la spiritualité Jedi, c'est la destruction des dogmes qui entravaient cette spiritualité.

Du coup, je suis un peu surpris qu'un nietzschéen renâcle à ce point devant une tentative (certes largement imparfaite) de libérer les adeptes de la Force des institutions de l'Ordre Jedi pour en faire des individus dont la connexion avec la Vie elle-même leur permet potentiellement de trouver leur place dans le monde et de devenir eux-mêmes.

Re: Star Wars The Last Jedi / Rian Johnson

MessagePosté: Jeu 4 Jan 2018 14:21
de Sigurd
NonooStar a écrit:
Xidius a écrit:Je sais pas si vous connaissez un certain Thomas Gerber, mais il a clairement shot first.


Sigurd, j'ai un peu du mal à comprendre pourquoi le fait que Luke veuille détruire les textes Jedi t'énerve autant, en fait.

Sur le principe, il me semble que c'est une des meilleures idées du film (dans l'exécution, beaucoup moins... surtout quand Johnson te montre qu'en fait, Rey a récupéré les bouquins) puisqu'elle met en évidence une contradiction inhérente à la saga Star Wars : si chaque adepte de la Force ressent intimement son lien avec la Force, pourquoi les Jedis ont-ils besoin d'un clergé, qui plus est un clergé de moines-soldats ? Cette contradiction était patente dès ESB avec Yoda qui enseignait à Luke d'oublier son côté guerrier pour se concentrer sur sa connexion à la Force. Elle est encore plus marquée si on considère la prélogie (oui, bon, okay...) où la sclérose des institutions Jedi est en bonne partie responsable de la victoire des Sith. C'est d'ailleurs en voulant reconstruire le Temple Jedi que Skywalker fera la même erreur et finira par faire basculer Kylo Ren du Côté Obscur.

Pour moi, la destruction des documents Jedi, c'est tout le contraire de la destruction de la spiritualité Jedi, c'est la destruction des dogmes qui entravaient cette spiritualité.

Du coup, je suis un peu surpris qu'un nietzschéen renâcle à ce point devant une tentative (certes largement imparfaite) de libérer les adeptes de la Force des institutions de l'Ordre Jedi pour en faire des individus dont la connexion avec la Vie elle-même leur permet potentiellement de trouver leur place dans le monde et de devenir eux-mêmes.


L'idée en soi ne me dérange pas ni ne m'énerve en fait. Il aurait été tout à fait possible de les détruire dans le but de valoriser l'essence spirituelle de la Force et de détruire le dogme comme tu dis. Ça aurait d'ailleurs été une proposition intéressante, comme celle à peine esquissée par Kylo Ren (avant d'être abandonnée). Mais dans les faits, ce n'est pas du tout ce qui arrive. Rey finit par sauver les textes (son geste restant inexpliqué, il n'a aucun sens), Luke ne la sensibilise pas du tout à ces enjeux (en 70 putain de minutes de film !), et ce qui m'énerve véritablement dans cette séquence, c'est la bêtise de Luke qui change d'avis comme de chemise ("je vais les brûler", "ah en fait non car Yoda me dit de le faire") comme il a bêtement changé d'avis pour l'""""entrainement"""" de Rey. Sans parler du fait que sa présence sur l'île n'a aucun sens ; pourquoi se réfugier dans ce sanctuaire alors qu'il s'est fermé à la Force ?

Et la vraie fausse destruction des textes est dérangeante dès le moment où le personnage de Rey est une vraie Mary Sue. Plus que la destruction des dogmes, j'y vois le refus d'un cadre, d'une tradition, et de règles devenus inutiles puisque Rey parvient à tout et tout de suite (ce qui rend son sauvetage des livres encore plus insensé...). Connexion à la Vie elle-même et potentialité de trouver sa place dans le monde, ok, mais l'exercice nécessiterait normalement un véritable effort non ? Ou du moins une évolution, une transformation. Je ne vois pas de gaya scienza ni de dépassement de soi et encore moins de métamorphose dans le parcours de Rey. Plutôt de l'arrogance juvénile encouragée par des scénaristes idiots qui sont prêts à lui donner tous les pouvoirs tout de suite, histoire de bien montrer que le triomphe facile de la jeune génération et de la féminité qui ne doivent strictement rien à leurs aînés.